Retour au blogue

L’envoi d’un courriel est-il écologique?

Par

Le 22 avril dernier avait lieu la journée de la terre. Vous avez sûrement dû voir passer des photos sur les médias sociaux…surprenant de voir à quel point soudainement les gens adorent la terre. Important d’avoir une journée pour la souligner, mais encore plus important de l’honorer dans nos tâches quotidiennes à l’année longue. Lorsque le numérique est arrivé dans nos vies (oui, oui le avant a déjà existé;)) un des gros avantages était l’économie de papier. On pensait tous que la planète allait s’en porter un peu mieux, mais… 

Saviez-vous que l’envoi d’un simple courriel pouvait être très énergivore? Qui aurait cru que l’industrie du numérique pouvait être si polluante! Un article fort intéressant qui le vulgarise très bien. On y retrouve même des trucs pour diminuer l’empreinte carbone de nos courriels. L’objectif n’est pas de changer immédiatement toutes nos habitudes numériques, mais plutôt d’être conscient des effets de nos actions au quotidien, pour les améliorer petit à petit. C’est comme faire un ménage du printemps de sa vie numérique 😉

Voilà l’article complet!

L’impact environnemental de l’envoi d’un courriel découle surtout de son émission de CO2 . En appuyant sur le bouton Envoyer, on se doute du long voyage que notre courriel aura à faire. C’est assez impressionnant lorsqu’on réalise la consommation d’énergie qui est nécessaire pour faire fonctionner l’appareil qui envoie le message, qui gère cette donnée et et qui la transporte jusqu’à son destinataire.

On démystifie juste ici ce qui est le plus écologique entre envoyer un courriel, un SMS ou un message instantanné via une application!