Retour au blogue

Dons et médias sociaux : une philanthropie revampée pour une nouvelle génération de donateurs

Par

Alors que le mois de novembre est bien entamé et que les moustaches prolifèrent autour de nous, on trouvait intéressant de se pencher sur la montée de la philanthropie sur les médias sociaux à la suite du succès monstre de Movember, l’une des causes caritatives pionnières dans l’utilisation des nouvelles technologies.

Movember, précurseur de la philanthropie en ligne

Depuis presque 20 ans maintenant, Movember fait pousser les moustaches un peu partout dans le monde entier, mais surtout, a pavé la voie à une nouvelle manière pour les organisations philanthropiques d’aller chercher des dons. La recette de son succès ? Un amalgame d’éléments et de chance, mais surtout, une grande compréhension du concept de viralité, de la force des hashtags, du web et des nouvelles plateformes émergentes en ce moment, soit Facebook et Twitter.  

La croissance de la philanthropie sur les médias sociaux

L’exemple de Movember démontre bien le potentiel des médias interactifs pour les organisations à but non lucratif. Les médias sociaux spécifiquement offrent des avenues organiques et authentiques pour créer des communautés d’utilisateurs qui se soucient profondément de l’organisation ou de la cause. Les plateformes de dons en ligne ont explosé dans les dernières années et les comportements des utilisateurs se sont rapidement adaptés à cette nouvelle réalité. Des campagnes de secours en cas de catastrophe naturelle aux collectes de fonds d’anniversaire sur Facebook, le don en ligne est devenu un comportement grandement adopté et se décline en plusieurs formes plus créatives les unes que les autres. D’ailleurs, restez à l’affût, de nouvelles plateformes propices aux dons sont à surveiller dans la prochaine année ! 

L’arrivée des influenceurs dans les campagnes philanthropiques 

Quand on sait que l’industrie du marketing d’influence devrait atteindre 13,8 milliards de dollars d’ici la fin de 2021, il n’est pas surprenant de voir les organisations à but non lucratif se tourner vers les influenceurs pour faire connaître et supporter leurs causes. Pour plusieurs organisations, il s’agit d’une manière de rejoindre une nouvelle génération de donateurs potentiels là où elles n’auraient pu le faire par des moyens traditionnels. Par exemple, il peut être difficile pour les organisations à but non lucratif d’atteindre la génération Z sur TikTok pour faire connaître une bonne cause alors que c’est relativement facile de le faire pour les influenceurs. Voilà d’ailleurs quelques exemples de collaborations réussies entre influenceurs et organisations à but non lucratif. 

Quelques bonnes pratiques 

Maintenant que l’on sait à quel point l’univers du numérique et des médias sociaux peut être bénéfique pour la philanthropie, on doit quand même se poser la question suivante : comment convaincre les gens de réellement donner pour aider des causes ? 

 En ce qui concerne la stratégie à long terme, il est utile de se rappeler qu’il y a généralement plusieurs étapes entre l’acquisition d’abonnés sur les réseaux sociaux et leur transformation en soutien financier. Voilà donc quelques tactiques qui vous aideront à franchir ce pont et à transformer les abonnés des médias sociaux en donateurs.