Retour au blogue

L’importance du géomarketing dans la conquête client

Par

Avec la fermeture des restaurants, des boutiques et des frontières survenue dans la dernière année, les entreprises ont dû plus que jamais adapter leurs méthodes de ciblage pour parvenir à rejoindre leur cible. Parmi les tendances actuelles en marketing digital, le géomarketing est devenu un précieux allié dans le processus de conquête et de compréhension du client. 

Pour faire une définition simple, il regroupe toutes les campagnes et les stratégies marketing qui tiennent compte de la localisation géographique de leur cible. Si vous avez déjà vu sur votre téléphone des offres, des publicités ou du contenu drôlement pertinent et liés à l’endroit où vous vous trouvez, c’est que vous avez probablement été la cible d’une initiative de géomarketing. Cette branche du marketing numérique est aussi très exploitée par les entreprises voulant définir une zone de chalandise (un espace géographique où se trouvent le plus de clients potentiels) ou encore souhaitant réaliser des études de marché.

Le fonctionnement

Après avoir déterminé un espace géographique intéressant à analyser, les applications et les services de géomarketing identifient les utilisateurs qui s’y trouvent en se servant des données cellulaires, du GPS, de la RFID ou du Wi-Fi disponibles sur leur téléphone. Il est ensuite possible de cibler ces utilisateurs en leur envoyant des publicités sur les réseaux sociaux, des bannières Web, des messages textes, etc.

Une solution québécoise 

Fondée il y a trois ans à Sherbrooke, Propulso est la seule plateforme de GéoMarketing libre-service 100% canadienne. Elle offre également des formations et des tutoriels sur le sujet. Pour parvenir à cibler les visiteurs d’un bâtiment, par exemple, Propulso détecte les identifiants publicitaires activés sur les téléphones. Une vidéo fort intéressante explique toute leur méthode ici.

Voici quelques-unes des stratégies de géomarketing proposées par Propulso pour attirer de nouveaux visiteurs dans un commerce :

1. Cibler la compétition. Il y a de bonnes chances que le visiteur du commerce compétiteur soit un bon acheteur potentiel, puisqu’il s’intéresse à des produits ou à des services similaires au commerce qui veut l’attirer.

2. Le reciblage : plutôt que d’attirer de nouveaux acheteurs, cette technique cible des gens qui connaissent déjà le commerce et qui y sont déjà allés. On parle aussi de geo-loyalty ou de géo fidélité.

3. Le rayon : Attirer des magasineurs actifs : des personnes se trouvant dans un périmètre de 3 mètres autour de son magasin.  

Pour découvrir les 5 autres stratégies de géomarketing, c’est par ici.