Voir Écouter
le reel
Visitez Consultez
les articles
Charger
plus
Voir Lire
minimal minimal

.

sociofinancement

2015-04-19 00:00 / Par Minimal

Du sociofinancement pour des classiques oubliés

Nous sommes en juin 2013. Paul Merkelo, trompettiste solo de l’Orchestre symphonique de Montréal, est assis dans notre salle de conférence avec une seule idée en tête : faire connaître au monde entier son nouveau projet musical. Le trompettiste rêve alors de lancer, en collaboration avec l’OSM, un enregistrement inédit des trois plus belles pièces jamais écrites pour la trompette classique. Un formidable projet. Le seul hic, c’est que cet enregistrement surprenant et ambitieux allait coûter 25 000 $…

Notre rôle dans ce mandat semblait plutôt simple au départ – amener le plus de gens possible à contribuer au financement de cet album. Le défi, c’est qu’en 2014, faire la promotion d’un album de musique, c’est un peu de la folie.

Le contexte

Pour bien saisir l’ampleur de ce projet, commençons par le commencement.

L’idée d’enregistrer trois concertos a germé dans l’esprit de Paul Merkelo au cours des dernières années, alors qu’il était trompettiste solo au sein de l’OSM. En plus de vouloir jouer les œuvres considérées comme les plus difficiles jamais écrites pour la trompette, Merkelo souhaitait les endisquer avec ses talentueux collègues de l’OSM, sous la direction du maestro Nagano. Rien de moins.

Ces enregistrements complexes demandaient beaucoup d’organisation, de personnel qualifié et par conséquent, de fonds. Si jouer avec l’OSM et son chef n’est pas une mince affaire, le faire dans la toute nouvelle salle de concert Maison symphonique — qui répond aux normes internationales les plus — l’est encore moins.

IMG_77322-768x576

25 000$ : voilà le chiffre qui séparait le musicien de son projet. En effet, pour être en mesure de réaliser un enregistrement répondant aux exigences du trompettiste et de son maestro, il fallait trouver 25 000 $. Pour arriver à ses fins, le musicien aurait alors pu se lancer dans une levée de fond traditionnelle, un souper-bénéfice ou encore un tournoi de golf…Pourtant, les obstacles, aussi imposants soient-ils, font parfois surgir les idées les plus intéressantes.

La grande idée

Après nous être penchés sur la question (et avoir éliminé l’idée d’une vente de garage!), nous avons proposé à Paul de réaliser son projet au moyen d’une campagne de financement participatif, même si ce phénomène est encore méconnu du grand public. L’idée est toutefois simple: demander un petit montant d’argent à un grand nombre de personnes pour réaliser un projet. À l’ère actuelle, l’appel à la générosité du public passe maintenant par le Web. Nous avons choisi la célèbre plateforme Kickstarter qui est non seulement un moyen exceptionnel d’amasser des fonds, mais aussi un excellent outil promotionnel.

Capture-d’écran-2015-01-30-à-11.24.441-1024x677

Pour bâtir la campagne du trompettiste, il fallait arriver à mélanger deux univers aux antipodes. D’un côté, le monde sérieux, discipliné et rigoureux de l’OSM et de l’autre, l’univers créatif et coloré du sociofinancement.

Le public devait percevoir Paul à la fois comme un virtuose de la trompette extrêmement rigoureux et comme un homme accessible, moderne, au sens de l’humour hors pair et à la personnalité captivante.

La vidéo promotionnelle devait inviter à la découverte de cet homme et de ses réalisations, en plus d’inciter le grand public à découvrir sa musique.

Même si la contribution à l’album de Paul était volontaire et motivée uniquement par l’amour de la musique classique, le public pouvait tout de même recevoir des contreparties. Et pas n’importe lesquelles. Des contreparties symboliques ; sonnerie exclusive jouant le merveilleux son de trompette de Merkelo, vinyles de l’album produits en édition limitée et autographiés, superbes affiches design, concert privé de Paul et… sa première trompette.

POSTER_PaulMerkelo1-682x1024

Le résultat

Nous sommes heureux d’annoncer haut et fort que ce défi a été relevé haut la main !

Au total, 163 personnes ont répondu à l’appel du trompettiste ce qui a permis d’amasser quelque 32 444$ pour la réalisation de son rêve. Côté médias sociaux, c’est 227 abonnés Twitter et plus de 1500 abonnés à la page Facebook qui ont eu la chance d’être aux premières loges de cette création.

En plus d’être un musicien exceptionnel, Paul Merkelo est un homme de cœur : la totalité des revenus de vente éventuels de l’album sera versée à la bourse qui porte son nom. Cette bourse formidable vient en aide à de jeunes musiciens ayant besoin d’une subvention pour perfectionner leur art.

L’album de Paul Merkelo est en vente depuis le 28 janvier dernier.
Visitez la plateforme Kickstarter de ce projet.

Sujets chauds,
inspiration de qualité.
Tout ça dans l’infolettre
Sans sérif™, gracieuseté
de Minimal.

Abonnez-vous pour recevoir chaque mois des articles traitant de culture, d’arts, du monde des affaires, de marketing, des technologies et des marques.