Retour au blogue

Le B.A.-BA d’une stratégie réseaux sociaux

Par
DDS Agence Minimal

Faites-vous partie de ceux qui sont convaincus qu’en entreprise, les réseaux sociaux sont des trous noirs qui grugent trop de temps, trop d’énergie et qui en bout de ligne, ne rapportent rien? Vous n’avez pas tout à fait tort… s’ils sont utilisés sans plan d’action. Mais, lorsqu’utilisés de façon stratégique, les réseaux sociaux se transforment en puissants canaux de communication! Il n’en tient qu’à vous de vous poser les bonnes questions.

Mais une stratégie réseaux sociaux, c’est quoi?
Une stratégie réseaux sociaux, ce n’est pas un document obscur destiné à s’empoussiérer sur le coin de votre bureau. Au contraire, il s’agit d’un guide de tous les jours, qui contient des éléments essentiels à toute présence sur le Web social :

  • des objectifs précis
  • des moyens concrets pour les atteindre
  • des indicateurs clés de performance qui vous permettront de mesurer vos efforts.

Les résultats que vous atteindrez seront proportionnels aux efforts que vous mettrez dans la qualité de votre planification.

Prêts à vous lancer? On y va!

1- Analyser la situation

On amorce une stratégie réseaux sociaux de la même manière qu’une stratégie marketing plus globale : on analyse d’abord le contexte d’intervention. Cette étape est généralement la moins excitante, mais la plus payante. Elle est de plus essentielle, car elle nous permettra de solidifier notre stratégie.

Commencez par vous poser quelques questions incontournables pour cerner le contexte actuel :

  • Quelles plateformes sont utilisées dans le moment par l’entreprise et quelles sont les performances de chacune d’elles?
  • Quelles sont les réactions des gens qui vous suivent? Participent-ils aux discussions que vous lancez?
  • Quel est le profil de votre clientèle cible? Est-elle active sur les médias sociaux?
  • Que disent les statistiques à propos de l’utilisation des réseaux sociaux de votre clientèle cible?
  • Que fait la concurrence et quelles sont les bonnes pratiques dans l’industrie?

Cette analyse de la situation permet de dresser un portrait du contexte dans lequel on veut poser des actions, et de dresser un constat des forces, faiblesses, opportunités et menaces avec lesquelles nous devrons composer. À partir de ce bilan, vous détenez des indices et des pistes de solutions : qui seront vos alliés, où se trouvent les embûches potentielles et surtout, quelles sont vos munitions pour bâtir une stratégie à toute épreuve.

2- Définir des objectifs

Toute planification digne de ce nom doit définir des objectifs à atteindre. Ceux-ci doivent être clairs, précis et mesurables. Autrement, à quoi servent vos actions et comment saurez-vous si vos efforts ont porté fruit?
Plusieurs objectifs peuvent être poursuivis sur les réseaux sociaux. En voici quelques exemples :

  • augmenter la notoriété de l’entreprise
  • consolider l’expertise d’une organisation dans un secteur d’activités
  • fidéliser la clientèle
  • recruter du personnel.

Les objectifs définis dans votre planification sur les réseaux sociaux doivent s’inscrire en continuité avec les objectifs d’affaires plus généraux de votre entreprise.

Les réseaux sociaux sont des outils, et non une finalité en soi.

3- Identifier la clientèle cible
(« tout le monde » n’est pas une clientèle cible)

Votre plan d’action doit cibler une clientèle en particulier. Non, vous ne pouvez pas viser tout le monde. Et non, la cible que vous choisissez de circonscrire ne peut pas représenter de façon exacte 100% de votre clientèle. Votre cible doit cependant représenter le mieux possible la clientèle qui pour vous est la plus intéressante et la plus rentable. Les anglophones parlent souvent du high-value market. Le profil de votre cible doit résumer à quoi ce marché de “grande valeur” correspond.

À cette étape, certains stratèges vont encore plus loin, et définissent des personas, c’est-à-dire qu’ils imaginent de façon concrète des personnages fictifs qui représentent la clientèle cible dans ses comportements quotidiens. À partir de ces portraits génériques, ils élaborent des scénarios d’utilisation des médias sociaux, qui leur servent en quelque sorte de guide pour mieux comprendre à qui leurs actions vont s’adresser.

Lire aussi : http://www.dompteurs.com/blogue/personas-de-limportance-de-bien-definir-ses-cibles/

4- Élaborer les stratégies

L’analyse de la situation permet de dresser un constat solide. À partir de celui-ci, on élabore une démarche précise qui nous permettra d’obtenir les résultats que l’on vise. Vous voulez vous positionner comme un leader à l’avant-garde dans votre secteur d’activité? C’est à cette étape que vous répondez à la question : comment? 

  • Facebook, Twitter, Pinterest, YouTube, Tripadvisor, Instagram, Linkedin…
    Quelles plateformes seront privilégiées?
  • Qu’est-ce qui sera au coeur de votre message?
  • Combien de fois par semaine/jour publierez-vous et à quel moment?
  • Quelles fonctionnalités de ces plateformes exploiterez-vous?
  • Qui créera le contenu?
  • Qui animera les communautés?
  • Quelle sera la personnalité de votre marque et le ton de ses interventions?
  • S’il faut établir un processus d’approbation du contenu, quel sera-t-il?
  • Investirez-vous en publicité?
  • Quelles seront les thématiques exploitées et comment vous distinguerez-vous dans votre marché?
  • Si vous devez créer du contenu éditorial, qui sera responsable de le rédiger?
  • Quels moyens complémentaires utiliserez-vous pour faire connaître vos actions déployées sur les réseaux sociaux?
  • Quel sera le lien entre vos activités sur les réseaux sociaux et l’ensemble de vos autres outils promotionnels?
  • Comment exploiterez-vous votre enveloppe budgétaire?

En d’autres termes, la stratégie est le fil conducteur qui viendra attacher chacune de vos interventions sur le Web social, pour ainsi consolider vos efforts et vous permettre d’atteindre vos objectifs, tout en respectant le budget établi.

5- Rédiger un calendrier éditorial

Alors que certains sont convaincus que le travail est maintenant terminé, à cette étape, il ne fait que commencer. Et attention, le danger guette! L’oisiveté est la mère de tous les vices, dit-on, et en planification stratégique, c’est un piège dans lequel on tombe trop souvent. Vous voulez éviter l’inaction? Dotez-vous d’un calendrier éditorial. Un tel outil est ni plus ni moins qu’un échéancier qui vous servira de guide au quotidien.

Un outil simple et gratuit, qui fonctionne à merveille : Google Calendar. Créez le vôtre, et indiquez, de jour en jour, et même d’heure en heure, quelles seront vos actions sur chaque plateforme retenue. Quand vous serez prêt à commencer, vous pourrez suivre votre calendrier, et le bonifier selon les bons coups de votre entreprise, selon l’actualité du moment et selon les opportunités qui se présenteront. Vous pouvez planifier aux saisons, ou encore aux 6 à 8 semaines, selon la complexité du contenu que vous voulez produire.

Le calendrier éditorial est une base de travail à laquelle doivent se greffer des moments d’improvisation.

Le Web social est un lieu où l’instantanéité est toujours de mise, à condition de suivre les paramètres fondamentaux qui définissent l’identité de votre marque.

6- Prévoir des moyens d’évaluation

Sans moyens d’évaluer la performance de vos efforts, votre planification stratégique demeure incomplète. Vous vouliez attirer les membres de vos communautés sociales dans vos établissements? Comment saurez-vous que vos efforts sur les réseaux sociaux ont contribué à atteindre cet objectif?

Prévoir des moyens d’évaluation est la dernière des étapes et non la moindre. Les données compilées nous permettent de tirer des conclusions précieuses quant à la pertinence des moyens que nous avons retenus, et de faire évoluer notre stratégie efficacement au fil du temps.

Voilà le topo!

Élaborer votre stratégie réseaux sociaux vous donne du fil à retordre?

Laissez-nous vous accompagner, ou inscrivez-vous à l’un de nos ateliers de formation